Le contrôle technique pour les motos et deux roues deviendra-t-il obligatoire ?

Un changement a bien faillit chambouler l’utilisation des motos et 2 roues. Le contrôle technique obligatoire pour les motos a été suggéré en 2017. Deviendra-t-il obligatoire pour ces types de véhicules ?

Le contrôle technique dans la loi française

Selon le Code de la route, articles R323-1* à R323-5*, le contrôle technique est obligatoire pour la majorité des véhicules utilitaires et particuliers.

Une catégorie de véhicule n’a toutefois pas à subir ce contrôle. Il s’agit des :

  • Voitures sans permis ;
  • Voitures de collection d’avant le 1e janvier 1960 ;
  • Véhicules à 2 et 3 roues (motos, bicyclettes, etc.) ;
  • 4 roues à moteur ;
  • Caravanes, remorques et tracteurs ;
  • Voitures avec immatriculation des services diplomatiques et séries FFECSA.

Le contrôle technique a été discuté puis repoussé pour les motards

Décision prise par la Délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) et le ministère de l’Intérieur ; et annoncée par le Premier ministre, Manuel Valls, en 2015, durant le comité interministériel de sécurité routière, le projet de contrôle technique des motos et 2 roues à la revente, qui devait être appliqué en octobre 2017 a été annulé. Selon Motomag, ce report est dû au rejet du projet par la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère). Selon ce cette fédération, ce serait une taxe de plus qui n’apporterai aucun changement à la sécurité routière en moto.

70 manifestations incluant des milliers de motards et dirigées par la FFMC ont renforcé le report de ce projet gouvernemental.

Reporté ne signifie toutefois pas annulé. Il est à se demander si cette loi sera telle réellement appliquée dans les années à venir.